Expression-of-Interest

600 arpents des terres agricoles du parc foncier de Landscope Mauritius entièrement loués

Landscope Mauritius marque une étape importante dans son engagement en faveur du développement durable, avec la location complète de 600 arpents de terres agricoles pour soutenir la sécurité et l’autosuffisance alimentaire. Ces 600 arpents, équivalant à près de six fois la taille de la Cybercité d’Ebène, sont disponibles à bail depuis 2021 et sont subdivisés en 74 parcelles, chacune d’une superficie de 2 à 25 arpents. Ils sont exploités par 50 agripreneurs, en collaboration avec environ un millier de cultivateurs.

Cette réalisation a été mise en évidence lors d’une récente visite des sites sous culture du ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, l’Honorable Mahen Seeruttun, aux côtés d’une délégation dirigée par Naila Hanoomanjee, CEO de Landscope Mauritius. L’interaction avec les agripreneurs et planteurs présents a permis de constater les progrès accomplis depuis qu’ils ont eu accès à ces terres autrefois inexploitées.   

Ces terres agricoles, disponibles à des baux d’une durée de 7 ans, sont situées sur des territoires réputés pour être fertiles, notamment Côte d’Or, Hermitage, Belle Rive, Dagotière, Valetta, Dubreuil, Midlands, ou encore Beemanique. De plus, une telle dispersion géographique permet de diversifier les cultures en fonction des climats spécifiques à chaque région.

Un aspect essentiel de ce projet réside dans l’alignement de Landscope Mauritius à la stratégie nationale en matière de développement agroalimentaire, incarnée par le National Agri-food Development Program. Au-delà de permettre l’accès à des terrains agricoles, Landscope Mauritius conserve une base de données des légumes cultivés sur ces terres, qui est transmise au ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire et qui, en fournissant des données comme les quantités produites localement ou encore les produits à être importés, constitue une source d’information importante pour la mise en œuvre adaptée de la stratégie nationale. 

« Landscope Mauritius ne se contente pas de louer des terres ; ce projet est la preuve que nous cultivons des partenariats sur la base d’une vision commune – celle de semer les graines d’un avenir plus sûr sur le plan alimentaire pour le pays. Les agripreneurs ont démontré un véritable engouement dès que nous avions émis une Expression of Interest pour la location de ces terrains agricoles et nous sommes ravis de les voir prospérer et contribuer de manière concrète à la sécurité alimentaire », a déclaré Naila Hanoomanjee, CEO de Landscope Mauritius. « Chaque arpent maintenant cultivé représente un pas de plus vers une autosuffisance durable pour l’île Maurice ».

Le ministre de l’Agro-industrie et de de la Sécurité alimentaire, l’Honorable Mahen Seeruttun, a souligné le soutien continu accordé par le gouvernement au développement agroalimentaire : « Au niveau du gouvernement, nous sommes conscients de l’importance vitale du secteur agricole comme source d’alimentation de la population. C’est la raison pour laquelle nous avons établi une politique qui vise à optimiser l’ensemble des terres agricoles à travers le pays, qu’elles appartiennent aux institutions gouvernementales comme la Rose Belle Sugar Estate ou la SIT, ou à des ‘corporates’. L’objectif est de permettre l’accès à ces terres aux acteurs du secteur agricole, d’une part, pour les besoins de la diversification alimentaire, et d’autre part, pour qu’ils puissent continuer à produire et ainsi augmenter notre niveau de sécurité alimentaire ».

A ce jour, la grande majorité des 600 arpents est d’ores et déjà consacrée à la culture d’une variété de légumes, comprenant des courgettes, des gombos (‘lalos’), des carottes, des choux, des giraumons, entre autres.

L’allocation de ces terres se fait selon une procédure établie, avec un comité technique indépendant qui évalue les demandes reçues et qui fait des recommandations au Conseil d’administration de Landscope Mauritius en fonction de critères pertinents comme l’expérience des soumissionnaires dans la culture vivrière, les permis détenus, ce qu’ils veulent cultiver…

CROP TOTAL (arpents)
Multi crops (mélange de divers légumes sur le même terrain – par exemple, des courgettes, lalos, carottes, brèdes…) 285.77
Pumpkin 90.15
Cabbage 18.61
Banana 14.96
Peanuts 14.48
Chayote 10.64
Calabash 9.92
Coriander 3.58
Coconut 2.65
Maize 1.59
Cassava 1.49
Land Preparation 116.74
Crop Transition (Terres préparées en attendant le moment le plus propice à la plantation) 74.72
Net Total 645.3

   Tableau 1 : Allocation des 600 arpents de Landscope Mauritius

Expression-of-Interest

Landscope Mauritius et le CEB s’associent pour lancer une ferme solaire à La Valette, Bambous

  • La ferme solaire de 10 MW à La Valette sera pleinement opérationnelle d’ici août 2025
  • Elle alimentera jusqu’à 13 000 foyers à travers l’île avec la génération d’environ 20 GWh d’électricité propre par an
  • Le projet représente un investissement de l’ordre de Rs 550 millions

(de gauche à droite) Rajden Chowdharry, Officer in Charge du CEB, Radhakrishna Chellapermal, Chairperson du CEB, Naila Hanoomanjee, CEO de Landscope Mauritius, et Preetam Boodhun, Chairperson de Landscope Mauritius.

Ébène, le 21 mars 2024 – Landscope Mauritius Ltd a procédé à la signature d’un accord avec le Central Electricity Board (CEB) pour l’installation d’une ferme solaire de 10 MW à La Valette, Bambous, un projet innovant qui s’inscrit dans le cadre de la transition énergétique du pays. Solon India Pvt Ltd, une référence en ce qu’il s’agit de la technologie solaire et des solutions d’énergies renouvelables, s’est vu attribuer le contrat pour la conception et la construction du projet, qui devrait être pleinement opérationnel d’ici février 2025.

Cette initiative donnera un coup d’accélérateur à la stratégie du pays en matière d’énergie renouvelable, promettant d’alimenter jusqu’à 13 000 foyers à travers l’île avec la génération d’environ 20 GWh d’électricité propre par an. Les bénéfices pour l’environnement vont de pair avec cette vaste offre d’énergie renouvelable, puisque le projet devrait contribuer à une réduction d’environ 19 200 tonnes de CO2 par an, ce qui équivaut à la mise en terre d’environ 850 000 arbres.  

Naila Hanoomanjee, CEO de Landscope Mauritius, a exprimé son enthousiasme : « Nous travaillons sur ce projet avec le CEB depuis 2019 et nous sommes ravis de le voir se concrétiser aujourd’hui. Nous avons créé une entité à vocation spécifique, Landscope Solar, pour gérer ce projet qui sort des sentiers battus étant donné notre mission principale en tant que gestionnaires et développeurs d’actifs immobiliers à la base. Cette décision témoigne non seulement de notre agilité mais aussi de notre engagement en faveur du développement durable et de la concrétisation de la vision du gouvernement d’atteindre une part de 60 % d’énergie verte dans le bouquet énergétique d’ici 2030. Nous avons beaucoup appris de cette collaboration enrichissante avec le CEB et nous espérons avoir l’occasion de partager cette expérience nouvellement acquise avec d’autres parties prenantes pour des projets futurs dans le secteur de l’énergie renouvelable ».

Radhakrishna Chellapermal, Chairperson du CEB, et Naila Hanoomanjee, CEO de Landscope Mauritius.

Pour sa part, Rajden Chowdharry, Officer in Charge du CEB, a mis l’emphase sur le rôle de l’organisme dans le contexte des aspirations d’une nation en pleine croissance : « Le projet de ferme solaire que nous réalisons de concert avec Landscope Mauritius s’étalera sur une période de 12 mois pour alimenter 13 000 foyers, ce qui représente une consommation de 140 KWh par mois par foyer. A ce jour, le mix énergétique de Maurice est composé d’à peu près 20% d’énergie verte et avec tous les projets en chantier, particulièrement celui de la ferme solaire de La Valette, nous sommes confiants d’atteindre l’objectif des 60% tel que formulé par le gouvernement. Notre implication dans ce projet témoigne de l’engagement du CEB à soutenir les aspirations de développement du pays tout en tenant compte de ses préoccupations en matière de développement durable ».

Le projet va au-delà de la simple production d’énergie puisqu’une partie du site à La Valette, Bambous, sera dédiée à la culture de légumes, créant ainsi un équilibre harmonieux entre des piliers du développement durable du pays, soit la production d’énergie renouvelable, la promotion de la biodiversité et le soutien à la production alimentaire locale. La ferme solaire de La Valette assurera également à Landscope Mauritius un flux de revenus régulier pour les deux prochaines décennies.

Expression-of-Interest

Landscope Mauritius construira le nouveau siège de la MRA à Côte d’Or Technopole

  • La ’REVENUE HOUSE’ de la MRA sera construite selon la formule ‘design, build, lease and transfer’
  • Ce nouveau bâtiment offrira environ 13 000 m2 d’espace de bureau et pourra accueillir 1000 employés
  • Le démarrage des travaux est prévu pour août 2024 et avec la livraison en novembre 2025

(de gauche à droite) Le Chairman de Landscope Mauritius, M. Preetam Boodhun; la Chief Executive Officer de Landscope Mauritius, Mme. Naila Hanoomanjee; le Chairman de la MRA, M. Nayen Koomar Ballah; le Director-General de la MRA, M. Sudhamo Lal

Ebène Cybercity, 29 novembre 2023 – Landscope Mauritius a le plaisir d’annoncer qu’elle développera le nouveau siège de la Mauritius Revenue Authority (MRA) à la Côte d’Or Technopole. Baptisé ‘Revenue House’, le nouveau bâtiment sera construit selon la formule ‘design, build, lease and transfer’ sur trois arpents de terrain.

Le nouveau bâtiment offrira environ 13 000 m2 d’espace de bureau et pourra accueillir 1000 employés. Actuellement, le personnel de la MRA est réparti dans deux bâtiments différents, alors que lorsque la ‘Revenue House’ sera complétée, tous seront sous un même toit. Le nouveau bâtiment, comme tous les projets de la Côte d’Or Technopole, sera également écologique et la MRA vise à obtenir la certification LEED.

Le chef de projet et l’équipe de conception ont déjà été nommés et il est prévu que les travaux commenceront sur le site en août 2024 pour s’achever en novembre 2025.

Naila Hanoomanjee, CEO de Landscope Maurice a déclaré : « Nous sommes ravis d’accompagner la MRA dans cette étape importante et nous sommes convaincus que le nouveau bâtiment sera un atout majeur pour la Côte d’Or Technopole. Nous remercions la MRA de nous avoir confié un tel projet. Il confirmera la capacité de Landscope à gérer des projets majeurs, et je demeure confiante qu’avec le professionnalisme et la rigueur de notre équipe dirigeante, nous livrerons un travail de haute qualité ».

La Chief Executive Officer de Landscope Mauritius, Mme. Naila Hanoomanjee; le Chairman de la MRA, M. Nayen Koomar Ballah; et le Director General de la MRA, M. Sudhamo Lal, lors de la signature de l’accord

La MRA profitera également de cette occasion pour lancer une nouvelle stratégie d’administration fiscale intelligente axée sur les données. La tendance dans l’administration fiscale dans le monde entier est d’employer davantage de ‘Data Scientists’ et de diplômés en informatique pour exploiter les avantages de l’analyse de données et de l’intelligence artificielle dans l’audit fiscal, le recouvrement des créances et la fourniture de meilleurs services aux contribuables. Le personnel existant sera également formé à l’analyse de données pour soutenir la nouvelle stratégie.

Nily Bunwaree, la directrice du département des finances et de l’administration à la MRA, a déclaré : « Depuis sa création en 2006, la MRA avait la vision de regrouper tous ses agents de l’administration fiscale sous un même toit. Dans sa quête d’un emplacement idéal pour son Revenue House, la MRA a participé à l’appel d’offres lancé par Landscope. Le nouveau bâtiment à la Côte D’Or Technopole sera, sans aucun doute, respectueux de l’environnement, doté d’installations modernes et d’équipements high-tech qui favoriseront l’efficacité au travail et la synergie au sein de l’organisation. »

L’équipe de Landscope Mauritius et celle de la MRA

Finalement, avec les compétences et l’expertise de son personnel, la MRA deviendra une « data-driven organisation » au cours des prochaines années et la Revenue House à la Côte d’Or Technopole sera la pierre angulaire de cette administration fiscale intelligente axée sur les données.

Avec le siège de la MRA à Côte d’Or Technopole, c’est un pas de plus dans l’engagement de Landscope à créer un nouveau pôle économique dans la région de Côte d’Or.

Avec un investissement total prévu de plus de Rs 25 milliards par les opérateurs, et en prévision de la création de plus de 15 000 emplois lorsqu’il sera pleinement opérationnel, Landscope a entrepris des travaux d’infrastructure de haute qualité pour ce nouveau Business Park.

Il convient de noter que la Côte d’Or Technopole bénéficie d’un certificat de Smart City et que tous les promoteurs développant des projets dans le parc d’activités bénéficieront des incitations du programme de ville intelligente, telles que : l’exemption du paiement de l’impôt sur le revenu pendant une période de 8 ans ; l’exemption de l’impôt foncier et des droits d’enregistrement ; ainsi que de l’exemption des droits de douane sur l’importation ou l’achat de biens taxables. Ils bénéficieront également du remboursement de la TVA payée sur les équipements de construction et de capital ; et une déduction annuelle accélérée à hauteur de 50% des coûts engagés au titre des dépenses en capital pour les équipements d’énergie renouvelable et autres équipements sera accordée, entre autres avantages.

80% de la Côte d’Or Technopole sont déjà loués à des opérateurs de différents secteurs, axés sur la technologie, et un certain nombre de demandes sont en attente pour les parcelles restantes. Il convient de noter qu’un exploitant, à savoir Ava Technopark, qui fabrique des dispositifs médicaux, est déjà opérationnel et que 10 autres bâtiments sont actuellement en construction

Un plan directeur a été préparé par Landscope en 2017 pour environ 2 000 arpents de terrain à Côte d’Or. La Côte d’Or Technopole constitue la première phase de la mise en œuvre de ce plan directeur. Landscope travaille maintenant sur la deuxième phase qui est le développement d’un centre éducatif et de santé.

Expression-of-Interest

Landscope Mauritius lance la ‘Côte d’Or Technopole’

 

  • Investissements de plus de Rs. 25 milliards à terme 
  • 4 milliards de développement jusqu’à juin 2024 
  • Début des activités du premier opérateur, AVA Technopark, en Novembre 2023 
  • Plus de 15,000 personnes travailleront dans la Technopole

 

Landscope Mauritius a officiellement lancé la ‘Côte d’Or Technopole’ le mercredi 25 octobre 2023. Le Premier Ministre, l’Honorable Pravind Kumar Jugnauth, invité d’honneur à la cérémonie d’inauguration, a dévoilé la plaque commémorative de ce développement urbain, en compagnie du Ministre des Finances, l’Honorable Dr. Renganaden Padayachy, Le Chairman de Landscope Mauritius, M. Preetam Boodhun, et la Chief Executive Officer de Landscope Mauritius, Mme. Naila Hanoomanjee.

 

La ‘Côte d’Or Technopole’, qui fait partie de la ‘Côte d’Or Smart City’, est développée par Landscope Mauritius sur plus de 143 arpents, ce qui correspond approximativement à la taille de la Cybercité d’Ebene. Landscope a entrepris d’importants travaux d’infrastructure de haute qualité pour ce nouveau parc d’affaires. Plusieurs bâtiments sont déjà en construction et le premier opérateur, notamment AVA Technopark, débutera ses activités dans la Technopole en novembre 2023. L’investissement d’AVA Technopark pour le développement de sa phase 1 s’élève à Rs 400 millions.

 

Le lancement de la Côte d’Or Technopole, auparavant connu comme le Côte d’Or Data Technology Park, coïncide avec le 7ème anniversaire de Landscope Mauritius. Ce projet est le plus récent des multiples développements majeurs de Landscope Mauritius qui gère des actifs d’une valeur de 26 milliards de roupies.

 

La Technopole créera un nouveau pôle économique dans la région de Côte d’Or, avec un investissement des opérateurs estimé à 25 milliards de roupies. Lorsqu’il sera pleinement opérationnel, la ‘Côte d’Or Technopole’ pourra accueillir plus 15,000 personnes. D’ici juin 2024, plus de 4 milliards de roupies seront investis dans des projets de développement, créant ainsi des opportunités économiques prometteuses.

 

Déjà 80 % du parc ont été loués à divers opérateurs économiques. Ainsi, la ‘Côte d’Or Technopole’ abritera une variété de projets, y compris un centre de médecine high-tech, des opérateurs spécialisés en  haute technologie ; un centre de technologie alimentaire de pointe comprenant une R&D intelligente et des techniques innovantes pour la transformation des aliments et d’autres initiatives agritech ; le développement d’un accélérateur de PME, des projets Bio-Tech, une Fintech Lab et un complexe de bureaux ; des bureaux axés principalement sur les opérations TIC ; un centre de solutions axées sur les données au sein du Deep Artificial Intelligence Centre ; un incubateur de transformation numérique ; un centre de santé et de bien-être, entre autres. Sont aussi prévus, des ‘serviced apartments’, un ‘aparthotel’ ainsi qu’un projet d’appartement résidentiel.

 

Tous les bâtiments de ce Business Park se conformeront aux normes écologiques élevées afin d’optimiser l’efficacité énergétique, l’utilisation de l’eau et le recyclage des déchets. Avec cet engagement en faveur de la durabilité, le parc est destiné à devenir un modèle de développement économique et durable.

 

La ‘Côte d’Or Technopole’ est une étape majeure dans le développement de l’île Maurice et constituera un pôle d’innovation et de technologie. Landscope Mauritius s’est engagé à créer un environnement commercial dynamique et innovant à Maurice, et le lancement de la ‘Côte d’Or Technopole’ témoigne de cette vision.

 

Bénéficiant d’un Certificat de Smart City, la ‘Côte d’Or Technopole’ offre une multitude d’avantages aux promoteurs qui y développent des projets. Parmi ces avantages figurent une exonération de l’impôt sur le revenu pendant une période de 8 ans, l’exemption de l’impôt sur les transferts de terrains et des droits d’enregistrement, ainsi que des exemptions des droits de douane sur les importations. De plus, il est possible de récupérer la TVA payée sur les biens immobiliers et les biens d’équipement. Ces avantages font de ce Business Park un choix idéal pour les promoteurs cherchant à investir dans des projets durables et rentables.

 

La ‘Côte d’Or Technopole’ vient s’ajouter aux parcs d’affaires et industriels déjà gérés par Landscope Mauritius. En effet, le parc industriel de Tour Koenig, destiné principalement aux entreprises opérant dans le secteur textile, a été développé en 2003, la Cybercité d’Ebène, destinée principalement aux entreprises opérant dans les TIC et les services financiers, a été développée en 2000, le parc d’affaires de Rose Belle a été développé en 2005 et le parc industriel de Riche Terre, destiné principalement aux entreprises opérant dans la logistique, a été développé en 2015.

 

Tous ces parcs d’affaires ont créé des pôles économiques et généré des milliers d’emplois. La ‘Côte d’Or Technopole’ sera également créatrice d’opportunités.

 

Landscope Mauritius Ltd a été créée en 2016 suite à la fusion de cinq entités publiques évoluant dans le secteur immobilier avec pour objectif principal de développer des parcs commerciaux et industriels. Elle a également un portefeuille diversifié de biens immobiliers de premier choix couvrant les secteurs des bureaux et du commerce au détail. Landscope Mauritius est aujourd’hui une force incontournable de ce secteur.

 

La société s’engage résolument à assurer une gestion efficace, misant sur la bonne gouvernance, l’innovation et la durabilité dans l’ensemble de son portefeuille et de ses projets, ce qui a contribué à sa stabilité financière solide. En tant qu’entreprise dynamique et tournée vers l’avenir, Landscope Mauritius est engagée dans la transformation de l’île Maurice et dans la création d’un environnement propice aux affaires. Son expertise et son approche novatrice en matière de développement immobilier font d’elle un partenaire de choix pour les investisseurs et les acteurs de ce secteur.

 

Landscope Mauritius est activement impliquée dans des projets qui façonnent l’avenir de l’île Maurice. Parmi ceux-ci figurent la Côte d’Or Technopole, le Côte d’Or Education and Health Hub, la Côte d’Or Administrative City et La Valette Photovoltaic Farm, entre autres.

 

Parmi les projets dans la région de Côte d’Or, le projet Côte d’Or Education and Health Hub comprendra un hôpital Ayush, un nouveau centre cardiaque, un laboratoire national, un entrepôt central pour le ministère de la Santé, ainsi que les campus de l’Open University, de l’Université de Technologie, de l’Académie du Design et de l’Innovation, et du Mauritius Institute of Education (MIE), les bureaux du ministère de l’Éducation entre autres.

 

Par ailleurs, et toujours dans la région de Côte d’Or, le projet d’Académie des Forces Disciplinaires sera doté d’installations intégrées et de technologies de pointe, répondant aux normes d’une institution de formation moderne. Ce projet estimé à environ Rs. 2,0 milliards est en cours de développement.

 

Le portfolio de Landscope Mauritius s’élève à 1,6 millions de pieds carrés et a sous sa gestion 3000 arpents et 500 locataires. Son chiffre d’affaires est passé de Rs. 585 millions en 2017 pour atteindre Rs 1 milliard en 2023. Les profits enregistrés en 2017 étaient de l’ordre de Rs. 177 millions et ont atteint la barre de Rs 1 milliard en 2023.

 

Landscope Mauritius a fait son entrée dans le Top 100 Companies en 2022.

Expression-of-Interest

Expression Of Interest Lease Of Agricultural Land At Cote D’or/ Highlands

Landscope (Mauritius) Ltd is hereby inviting Expressions of Interest from planters interested in the leasing of agricultural plots of land of varying sizes at Cote d’Or/Highlands.

Lease-CoteDor-Highlands-Defi

Expression-of-Interest

Replacement Of Existing Passenger & Service Lifts At Shri Atal Bihari Vajpayee Tower

Cyber Properties Investment Ltd, a subsidiary of Landscope (Mauritius) Ltd, is inviting sealed bids from eligible and qualified bidders for Replacement of Existing Passenger & Service Lifts at Shri Atal Bihari Vajpayee Tower, as fully described in the Bidding Document.

The Bidding Document can be downloaded by interested bidders from the website of Landscope (Mauritius) Ltd on www.landscopemauritius.com/e-tenders. Prospective bidders should regularly visit the website to take cognizance of any addendum and/or clarification(s) issued

Invitation-to-Bid---L'Express

LM_Earth_Day_PR_2023_Website-4

EbeneGreen : Landscope Mauritius active son pôle de développement durable

Avec un portefeuille vaste et diversifié d’actifs immobiliers, évalués à plus de Rs 22 milliards, Landscope (Mauritius) Ltd est un acteur incontournable du développement immobilier à Maurice. L’institution s’est aussi donnée pour mission de soutenir la vision nationale en matière de développement durable. Cet attachement aux pratiques durables se traduit d’ailleurs dans les valeurs de Landscope Mauritius, notamment l’Intégrité, la Confiance, le Respect, le Sens du Service ainsi que la Responsabilité – des valeurs respectées au quotidien dans l’ensemble de l’institution. C’est dans cette optique que Landscope Mauritius lance son pôle de développement durable, EbeneGreen.

 

Expression-of-Interest

Open International Bidding For A 10mw Solar Pv Plant At La Valette, Bambous, Mauritius

Landscope (Mauritius) Ltd is inviting sealed bids from eligible and qualified bidders of Mauritian nationals or entities incorporated in Mauritius and international bidders for the Design, Supply, Installation, Testing, Commissioning and Operation of a 10 MW PV Plant at La Valette, Bambous, Mauritius

Solar-PV-Plant-at-La-Valette-L'Express

logo

Navettes gratuites : lancement de l’Ebène Connect

La RHT Bus Services Ltd fait partie de l’initiative Ebene Connect, en collaboration avec Landscope Mauritius et Metro Express Ltd.

Ce projet innovant vise à améliorer la connectivité et la mobilité dans le centre d’Ébène. « Nous sommes ravis d’opérer ce nouveau service de navettes gratuit avec nos deux bus électriques », explique la direction de RHT.

« Non seulement cela réduit l’empreinte carbone, mais cela démontre également notre engagement à adopter des pratiques respectueuses de l’environnement. » Le groupe réitère ainsi sa détermination à fournir des solutions de mobilité durables, qui répondent aux besoins de la société et de l’environnement.

« Nous sommes convaincus que ce nouveau service de navettes gratuit facilitera la vie des utilisateurs de transports en commun à Ébène en offrant une option de voyage pratique, rapide et respectueuse de l’environnement », explique la direction de RHT. Cette initiative marque une nouvelle étape dans l’amélioration de la mobilité urbaine, estime-t-elle.

Source: Motors.mega
Date: 20.03.2023