Naila Hanoomanjee, CEO de Landscope Mauritius : “Le projet des Salines s’inscrit dans la redynamisation de la capitale”

À lire en pages 66 et 67 de Business Mag
#NailaHanoomanjee, CEO de #LandscopeMauritius : “Le projet des Salines s’inscrit dans la redynamisation de la capitale”

Côte d’Or Smart City : premiers coups de pioche avant décembre

Rs 250 millions. C’est la somme qu’a bénéficiée Landscope Mauritius du dernier Budget. Cet argent sera déboursé l’an prochain pour effectuer une partie des travaux d’aménagement par rapport à l’eau et l’électricité pour la première phase de la Côte-d’Or Smart City. L’appel d’offres pour trouver un contractuel sera lancé en septembre.

Cette nouvelle nous a été confirmée par Naila Hanoomanjee, Chief Executive Officer de Landscope Mauritius. Il s’agit de travaux d’aménagement des aménités sur les périmètres du site. En 2020, Rs 250 millions seront déboursées pour effectuer les travaux qui consistent à connecter le site au réseau électrique et au réseau de la Central Water Authority. Une ligne y sera également placée pour garantir la télécommunication.

Toutefois, à mesure que le site sera développé, les promoteurs devront, eux-mêmes, installer leur connexion à l’intérieur du site. Landscope Mauritius ne fera que connecter le site (un champ de canne isolé) aux aménités. Le but de cette démarche est de commencer le développement de la première phase du Smart City qui s’étend sur une superficie de 250 arpents.

Pour l’instant, le master plan est prêt et les travaux devront suivre ce plan pour développer la ville intelligente. D’ailleurs, le complexe sportif de Côte-d’Or sera inclu dans la Smart City. Le but c’est d’intégrer un « sports hub » à la ville. La cité vise à réduire la dépendance sur les voitures.

Pour rappel, ce projet peinait à décoller et la raison avancée était l’absence de connectivité du site aux aménités.

 

Source: Defimedia.info

Naila Hanoomanjee : « Espaces parking et navettes bientôt pour la cybercité d’Ebène »

Naila Hanoomanjee répond à Wazaa FM : Son parcours, ses grands projets et son salaire

Sous les feux médiatiques depuis son arrivée à Landscope Mauritius, la CEO, Naila Hanoomanjee, a accordé sa première grande interview à Wazaa FM, ce jeudi 22 août. Elle a évoqué, tour à tour, son parcours en Grande Bretagne, les grands projets infrastructurels de Landscope Mauritius, les questions sur son salaire et son patronyme qui s’est révélé gênant. Voici son entretien avec Abdoollah Earally dans le Breakfast Show de ce jeudi.

Listen to WazaaFM live here http://bit.ly/2XgLqdb
WhatsApp of WazaaFM 5943 1000
Like WazaaFM Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4

 

 

Source: WazaaFM

Nouvelle Cour suprême : le bijou du pouvoir judiciaire

Un véritable joyau. C’est en ces termes que la nouvelle Cour suprême est décrite. L’architecture de ce bâtiment suscite l’admiration de tout un chacun. L’allure de l’angle des rues Edith Cavell et Desroches a changé depuis que les travaux de construction de la nouvelle Cour suprême ont débuté en décembre 2017. Le bijou du pouvoir judiciaire, tant attendu, va être prêt en décembre 2019.

C’est le 6 décembre 2017 que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, avait procédé à la pose de la première pierre pour ce projet en présence du haut-commissaire indien à Maurice, Shri Abhay Thakur et le chef juge d’alors, Kheshoe Parsad Matadeen. Le coût du projet, de 30 millions de dollars américains, est entièrement financé par la Grande Péninsule. Incursion dans ce nouveau bâtiment.

La Cour suprême actuelle, anciennement connue sous le nom du Conseil Supérieur, qui s’élevait au rang de notre héritage national, cédera sa place à ce nouveau bâtiment en décembre 2019 suite à la hausse des cas dans le judiciaire à Maurice. Ce bâtiment était devenu trop vieux pour convenir aux besoins de notre système judiciaire avec l’ère de la technologie et la modernité.

Ce projet de construction, confié à la National Buildings Construction Corporation (NBCC), est érigé sur une surface de 25 000 m2. C’est l’ingénieur de Landscope Mauritius qui supervise ce projet pour le compte du judiciaire.

« Des équipements dernier cri »

kedar
Kedar Nath Sharma General Manager NBCC.

La perfection est de mise. Ainsi, les représentants des différentes parties prenantes de ce projet, notamment du NBCC, de Landscope Mauritius et de la Cour suprême, entre autres, se rencontrent une fois par semaine pour prendre connaissance des mises à jour ou de résoudre des difficultés qui surgissent au cours de la construction.

La nouvelle Cour suprême, s’élève sur 13 étages. Elle comprendra 24 salles d’audience et deux sous-sols et sera dotée de tous les équipements modernes.

Le bâtiment est si spacieux  qu’elle comprendra  trois cours d’Assises, quatre Cours Commerciales, une Cour pour les affaires familiales, la Cour Médiation et la Master’s Court, entre autres. De plus, le nombre des juges sera revu à la hausse.

En outre, des bureaux pour  les secrétaires des juges, les huissiers, les « courts officers » et les archives y sont inclus. Par ailleurs, le bâtiment abritera un guichet pour des paiements de frais de justice. Il y aura une aire de stationnement souterrain pouvant contenir une cinquantaine de véhicules pour le personnel. Des cellules pour les présumés accusés à leur comparution en cour sont aussi prises en compte. Le tout avec des équipements dernier cri.

De l’ascenseur en passant par des climatiseurs jusqu’au fil électrique, tout y est. Les matériaux pour construire ce bâtiment ont été importés de la Grande Péninsule. Rien n’a été laissé au hasard. Tout est suivi avec minutie.

cour supreme
Le projet du batiment de la nouvelle Cour suprême.

«80 % déjà faits»

Selon des informations glanées, l’infrastructure de la nouvelle Cour suprême est aussi adaptée pour les autrement capables. Les systèmes de sécurité sont aussi passés à la loupe.

D’autre part, ils sont près de 700 ouvriers qui sont engagés dans la construction de la nouvelle Cour suprême. Ils sont maçons, menuisiers et électriciens, entre autres. Ils viennent des différentes parties de l’Inde, notamment de Bihar et de Chennai, entre autres. Leur nombre sera augmenté en vue de terminer dans les temps impartis.

« For nearly two years we are working. This is a great project… we are doing a good job », affirment quelques ouvriers indiens. Ces derniers sont sur le chantier aux alentours de 8 h. Ils mettent fin aux travaux aux alentours de 20 h à 21 h quotidiennement.

« We have finished more than 80 % of the works. This is a unique building funded by the government of India. This project will be delivered on time. We are doing an excellent work. Quality is good and progress is good », a déclaré Kedar Nath Sharma, le General Manager de NBCC (India) Limited. Ce dernier ajoute qu’une façade du bâtiment est recouverte d’un granite provenant de Madurai sise à Chennai. À noter que c’est la première fois que Maurice utilise ce granite.

 

 

Source: defimedia.info

Maurice Info – Le Consulat Général du Royaume de L’Arabie Saoudite à La Cybercité D’Ébène

La Cybercité d’Ebène accueillera très prochainement un nouveau locataire, à savoir le Consulat Général du Royaume de l’Arabie Saoudite.

Landscope (Mauritius) Ltd a alloué une portion de terrain d’une superficie de deux arpents pour la construction de ce consulat.

Le bail a été signé entre Mme. Naila Hanoomanjee, Chief Executive Officer de Landscope (Mauritius) Ltd, et Son Excellence M. Ahmed bin Abdul Aziz bin Muhammad bin Salamah, le Consul général de l’Arabie Saoudite à Maurice, ce mercredi 17 juillet 2019 au Shri Atal Bihari Vajpayee Tower à Ébène.

Ainsi c’est la deuxième présence diplomatique à la Cybercité après celle de l’ambassade de l‘Inde, dont le ‘Chancery’ sera inauguré incessamment au coeur d’Ebène.

À l’issue de la signature de l’accord, Son Excellence M. Ahmed bin Abdul Aziz bin Muhammad bin Salamah a souligné qu’il veillera à ce que les travaux pour la construction du Consulat Général débutent au plus vite.

 

Ref.

Inside News – Le consulat général du Royaume de l’Arabie Saoudite à la Cybercité d’Ébène

La Cybercité d’Ebène accueillera très prochainement un nouveau locataire, à savoir le Consulat Général du Royaume de l’Arabie Saoudite.

Landscope (Mauritius) Ltd a alloué une por on de terrain d’une superficie de deux arpents pour la construction de ce consulat.

Le bail a été signé entre Naila Hanoomanjee, Chief Executive Officer de Landscope (Mauritius) Ltd, et Son Excellence Ahmed bin Abdul Aziz bin Muhammad bin Salamah, le Consul général de l’Arabie Saoudite à Maurice, ce mercredi 17 juillet 2019 au Shri Atal Bihari Vajpayee Tower à Ébène. Ainsi c’est la deuxième présence diploma que à la Cybercité après celle de l’ambassade de l‘Inde, dont le ‘Chancery’ sera inauguré incessamment au cœur d’Ebène.

À l’issue de la signature de l’accord, Son Excellence M. Ahmed bin Abdul Aziz bin Muhammad bin Salamah a souligné qu’il veillera à ce que les travaux pour la construction du Consulat Général débutent au plus vite.

Le consulat général du Royaume de l’Arabie Saoudite à la Cybercité d’Ébène

 

Ref.

Landscope Mauritius sheds light upon its various projects in Business Connect Mauritius.